La mobilisation pour le secteur privé

A la suite de l’annonce de Mme Brigitte Bourguignon, Ministre déléguée chargée de l’autonomie, d’une augmentation « historique » des salaires des aides à domicile au 1er octobre, le Gresap63 et la Fédésap, 1ère fédération d’entreprises des services à la personne et de proximité, que je représente dans le département du Puy-de-Dôme , tient à exprimer sa stupéfaction.

Il s’agit d’une annonce trompeuse, qui a fait illusion dans des médias peu experts de la politique de l’autonomie, et auprès de l’opinion. En réalité, cette augmentation ne concernera que le secteur non lucratif. Techniquement, la subvention de l’État ne visera que les salariés des associations tarifées ou habilitées à l’aide sociale par les départements.

Comment le Gouvernement peut-il décemment justifier la mise à l’écart de ce rattrapage salarial des professionnels du secteur privé, représentant la moitié des aides à domicile (cf. DARES février 2020 n°011 sur l’activité des entreprises privées prestataires) dans notre pays ?

Le GRESAP63 et la Fédésap vous demande d’intervenir auprès du Gouvernement pour qu’il agisse en responsabilité et prenne toutes les mesures nécessaires pour que les aides à domicile employés par des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) du secteur privé puissent bénéficier de la même hausse salariale de 13 à 15 % que leurs homologues du secteur associatif.

Aujourd’hui la signature de l’avenant 43 des associations laisse 40% des intervenants
soit plus de 160 000 salariés au bord de la route.
On est loin du « quoiqu’il en coûte » et « on ne laissera personne au bord du chemin »!

L’augmentation des salaires des aides à domicile ne deviendra réellement « historique » que lorsque 100 % des professionnels en bénéficieront et pas seulement 50 %.

Les fédérations GRESAP63 – FEDESAP – SYNERPA – FESP dénoncent cette situation inacceptable au niveau national, mais aussi au niveau du département.

Tous les élus ont été sollicités pour nous recevoir, à ce jour seulement deux d’entre eux, deux sénateurs ont répondu à notre demande

Le GRESAP63 intervient pleinement sur le département pour obtenir une position claire sur la situation et faire valoir nos droits.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.