Assemblée Générale du GRESAP 63

L’assemblée générale du GRESAP63 s’est tenue ce vendredi 25 mars

Un ordre du jour très chargé compte tenue de la situation de nos métiers et de la crise actuelle.

En 2021, les actions menées par le Gresap63 ont été :

  • Rencontre avec le Res’O 63
  • Rencontre avec le Président du Conseil départemental
  • Rencontre avec les vice-présidentes du CD63 pour l’APA et la PCH
  • Rencontre avec le Préfet
  • Demande d’augmentation du tarif du CD63 pour l’APA et PCH
  • Demande d’aide pour la valorisation des métiers
  • Demande de dérogation pour le taux d’augmentation légal annuel
  • Rencontre avec Prév@dom pour des actions conjointes
  • Réunions trimestrielles avec nos partenaires

Mais aussi :

  • Nous avons participé à la campagne de recrutement sur le département, en partenariat avec Pole emploi, la CCI et le Conseil Régional
  • Plusieurs journées ont été consacrées en novembre et le GRESAP63 était présent.
  • Mise en place de formations plus adaptées pour les SAAD
  • Mise en place d’actions avec Prév@dom

2021 a encore été une année compliquée, toujours dans le cadre de la situation Covid avec toutes les mesures imposées par le gouvernement, et pourtant toutes les structures du GRESAP63 ont été sur le front et ont répondu présente!

Un certain ombre d’avancées ont pu être obtenues, mais il reste encore beaucoup à faire.

En 2021 nous avons pu mettre en place un contrat en alternance pour aider notre association sur le volet administratif.

LES ADHERENTS

2021 a vu la pérennisation des adhérents du Gresap63 avec 25 membres

LA PRESIDENCE DU GRESAP63

  • Démission Nathalie Maitre Courty de ses fonctions de Présidente du GRESAP 63.
  • Nathalie Maitre-Courty a décidé de se retirer de la présidence du GRESAP63 et du Conseil d’Administration, pour des raisons personnelles.
    Nous avions dû procéder à son remplacement en vertu de l’art. 9 des statuts.
    Aucune candidature ne s’étant présentée dans le CA, et pas d’autre prétendant lors de la consultation, Patrick Quinty a proposé sa candidature.
    Le conseil d’administration a validé la nomination de Patrick QUINTY à la présidence du GRESAP 63
  • Lors de l’assemblée générale la nomination de Patrick QUINTY a été votée à l’unanimité à la présidence du GRESAP 63

Les actions pour 2022

Tarification de l’APA et la PCH

  • Nous avons reçu un refus de dérogation à l’augmentation tarifaires pour les structure privées.
  • Nous allons reprendre les discussions avec le CD63 pour trouver une solution pour pouvoir trouver un équilibre entre secteur privé et secteur associatif et publique
  • Nous demanderons aussi un tarif de prise en charge supérieur au tarif socle pour le département (plusieurs autres département ont déjà été plus loin!!!)

La mobilité :

  • Ce sera un enjeu majeur pour cette année, déjà par l’activité des SAAD, mais aussi et surtout avec la crise actuelle et la guerre en Ukraine.
  • Nous avons demandé une aide au CD63 qui a été obtenue ce mois-ci.
    Les modalités ont été transmise cette semaine.
  • Nous devrons aussi travailler sur le futur, et envisager des flottes de véhicules électriques
  • Nous avons demandé à la CNSA une enveloppe spécifique mobilité pour permettre aux SAAD d’investir dans ces moyens : véhicules et vélos électriques, voitures sans permis, entre autres. 
  • Pour cette évolution nous devrons travailler sur la gestion d’une flotte, des couts globaux (entretien, batterie, assurances, sinistralité, etc)
  • Nous devrons aussi évaluer les couts d’investissement et de fonctionnement avec le coût actuel des inter vacations.
  • Pour ce dossier nous travaillons avec le FEDESAP

Un autre très gros dossier pour 2020 :

Ma santé 2022 : décloisonnement et réorganisation des soins

La réorganisation du secteur du domicile avec l’intégration des « soins » va fortement bouleverser nos structures.

  • Nos SAAD devront passer par un « service autonomie » d’ici fin 2023.
  • A ce stade, si nous avons un certain nombre d’information et de dispositions envisager, il n’y a pas encore de texte définitif.
  • Nous savons que nous devrons mettre en place
  1. Le Dossier de l’Usager Informatisé (DUI)
  2. L’Identité Nationale de santé Outil d’identitovigilance
  3. La Messagerie de Santé Sécurisée
  4. Le Dossier Médical Partagé
  5. La connexion aux plateformes e-parcours régionales

Beaucoup de travail en perspective là aussi!

Présentation de nos « partenaires formation ».

Plusieurs formations sont proposées par nos membres :

  • LEAP Ennezat
  • MFR Vernines
  • INFA
  • Lycée Pierre et Marie Curie qui va déménager en septembre au nouveau LYCEE GERGOVIE (voir autre article consacré)
    Chaque structure transmettra directement à nos membres ses propositions de formation.

Après avoir longuement présenté le bilan et les perspectives pour 2022 nous avons pu échanger avec nos invités :

Madame Isabelle TERRASSE

Madame Maryvonne ESCURET

Responsables de l’autonomie et des personnes âgées dépendantes au CD63

La présentation de nos intervenantes été faite aux adhérents avec les fonctions de chacune

L’organigramme du Conseil départemental 63 a été présenté pour que nous puissions bien identifier nos interlocuteurs.

Les sujets abordés ont été :

  • La situation des structures privées par rapports au secteur associatif et publique.

    A ce jour si la revalorisation des métiers du domicile a été mise en place par le gouvernement, RIEN n’est fait pour le secteur privé.
    Notre secteur représente plus de 40% de l’activité pourtant.
    Nous souffrons donc d’une « concurrence » déloyale, alors que nous faisons « le même métier »!
    Plusieurs possibilités sont présentée pour permettre au secteur privé de revaloriser les salaires des intervenants :
  • Dérogation tarifaire pour permettre d’augmenter le prix de l’heure en compensation d’une augmentation des salaires des intervenants.
  • Augmentation de la prise en charge par le département : Chaque département peut prendre la décision d’aller au delà du tarif socle (mesure déjà prise par plusieurs départements)
  • Dans le cadre de la LFSS le tarif socle a été fixé à 22€/h, mais il était question d’une « prime qualité » de 3€ supplémentaires. Toutes nos structures ont déjà la « charte qualité », donc à ce titre nous pourrions bénéficier de cette prime supplémentaire.

MAIS la mesure la plut importante est de passer à un tarif socle à 30€

Le coût réel unitaire au niveau national est estimé à 30/32 euros
(sources FEDESAP – UNA, et validé par la ministre Brigitte Bourguignon) )

Des discussions seront engagées avec les services et les élus rapidement.

  • La mobilité

Là aussi ce sera un autre gros sujet pour notre avenir.
Plusieurs pistes sont évoquées

Face à l’explosion des prix des carburants et de l’évolution des moyens écologiques, l’électrique devrait être une option forte dans les mesures à prendre.

  • Création de flotte de véhicules électriques, avec une nouvelle organisation à « inventer » ou à faire évoluer parmi les possibilités actuelles
  • Mise en place de vélos électriques quand c’est possible
  • Intégration de véhicules sans permis pour nombre d’intervenants qui n’ont pas le permis

Mais aussi :

  • Demander la gratuité des transports en commun sur le département, métropoles et autres villes
  • Demander la gratuité du stationnement pour nos intervenants à domicile (comme la gratuité le week-end à Clermont-Ferrand)

Toutes ces actions ne seront possible que SI des accords de prise en charge financières sont négociés.
Actuellement la FEDESAP négocie une enveloppe « mobilité » avec la CNSA
Le département peut aussi participer à ces négociations.

Nous avons bien entendu la volonté de faire évoluer nos relations entre le GRESAP63 et le département avec nos interlocutrices.
Nous resterons « force de proposition » à chaque étape.


A l’issue de cette assemblée générale nous avons partagé le « pot de l’amitié » préparé par le restaurant l’Inévitable qui accueillait notre réunion.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.